Comparatif Monte-Escalier

yelima octobre 22, 2017 0

Le monte-escalier : ce dispositif électrique qui est d’une grande utilité pour un grand nombre de personnes à mobilité réduite ne cesse de gagner en rentabilité et en notoriété. Si aujourd’hui, il est possible en quelques clics de savoir comment se le procurer, la problématique du choix reste posée, car de nombreuses marques sont allées à l’assaut de ce marché et proposent différents modèles, tous aussi efficaces les uns que les autres. Pour vous aider à y voir plus clair, ce comparatif des marques de monte-escalier les plus réputés était nécessaire.

Comparatif de quelques modèles de monte-escalier

Pas facile de faire un choix éclairé face à une dizaine de marques. Nous avons donc choisi de nous intéresser principalement aux quatre marques les plus réputées du marché international du monte-escalier.

– Les monte-escaliers STANNAH : c’est la marque leader du marché et sans aucun doute la plus connue. Stannah propose toutes les gammes de monte-escaliers avec différents avantages. En tant que marque leader, Stannah choisit de pratiquer une politique de prix fortement concurrentielle : le monte-escalier droit disponible déjà à partir de 4000 euros tandis que le modèle courbe peut être acheté à partir de 9000 euros. Le devis est disponible en ligne et l’installation du dispositif se fait sous trois semaines. Stannah choisit de se démarquer en offrant deux télécommandes et la possibilité d’installer d’autres options. L’option du pivotement du siège est disponible d’entrée, et on note la présence d’un repose-pied afin de mettre l’utilisateur à l’aise. La garantie offerte par Stannah est d’un minimum de 2 ans. À chaque pépin technique, la marque s’occupe de la réparation et du remplacement des pièces défectueuses. Autre avantage, la rapidité avec laquelle la demande est traitée : une visite des professionnels de Stannah se fait habituellement en l’espace de 48h.

– Les monte-escalier OTOLIFT : la marque néerlandaise jouit d’une bonne réputation grâce à ses multiples compétences en termes de fabrication, de vente, et même de sous-traitance. Les différentes gammes de monte-escaliers Otolift respectent les normes de sécurité en vigueur. Otolift choisit d’apporter une touche d’ingéniosité avec son rail qui dispose de l’avantage d’être « relevable » comparativement à ses à ses cousins d’autres marques. Le siège en cuir est choisi par Otolift pour amplifier la sensation de confort pendant le transport. Une ceinture de sécurité est présente et elle fait partie des éléments qui peuvent être personnalisés. Pour un monte-escalier droit Otolift, il faut débourser un minimum de 5500 euros, et en ce qui concerne le prix minimum du modèle tournant, il est de 9500 euros. Si un rendez-vous peut être pris sous 48 heures, il faut par contre attendre quatre à six semaines pour l’installation du monte-escalier.

– Les monte-escaliers HandiCare : Cette marque se fait remarquer par la réputation de son réseau (ONG internationales, syndicats de médecins, institutions reconnues, etc.). En effet, face à ses rivaux du même segment, Handicare reste la marque la plus conseillée par le corps médical. Avec deux principaux produits (monte-escalier courbe et monte-escalier courbe) et 8 gammes différentes pour l’ensemble de ces deux produits, elle pratique sensiblement les mêmes coûts : 9000 euros pour le monte-escalier courbe et 3500 euros pour celui qui est droit. La garantie est de 3 ans et il faut patienter cinq à six semaines pour l’installation. Le devis est quant à lui toujours disponible en ligne.

–         Les monte-escalier ThyssenKrupp Encassa : L’expertise de la marque Allemande plaide en sa faveur. Le point positif est l’assistance proposée par la marque : 24h/24, mais aussi tous les jours, et ce, sans exception. C’est ce qui explique sans doute ses prix qui sont un peu plus élevés que ceux pratiqués par ses concurrentes à savoir 5000 euros pour un monte-escalier droit et 13 000 euros pour un modèle courbe. En outre, la marque a développé spécialement une gamme de monte-escalier courbe à l’endroit des Seniors. La marque offre également un minimum de deux ans de garantie quelle que soit le modèle de monte-escalier choisi, mais aussi la possibilité d’installer un rail relevable et/ ou un fauteuil qui pivote automatiquement. Il faut compter trois semaines pour l’installation. 

Comment choisir son monte-escalier ?

Avant de se prononcer sur un modèle précis de monte-escalier, il faut considérer ces critères :

–         Le diagnostic des facultés de l’utilisateur

–         Le type d’escaliers

–         Les options supplémentaires et le prix

–         Les systèmes d’aides par l’État

–         Le diagnostic des facultés

Avant de choisir le type de monte-escalier, il est important de connaître les maux exacts dont souffre le patient. Un diagnostic doit donc être fait et cela permettra de déterminer le type de monte-escalier. Le diagnostic fera le point sur les facultés du patient concernant l’utilisation de ses membres inférieurs et supérieurs, mais aussi concernant son dos. Le confort et l’inconfort dans x position seront aussi déterminés ainsi que le sens de l’équilibre.

–         Le type d’escaliers

Avant l’installation du monte-escalier, des travaux doivent être opérés dans la maison du patient. Le type d’escalier présent dans la demeure du patient est dans ce cas le critère clé, car en fonction des contraintes architecturales, l’ampleur des travaux sera déterminée ainsi que le modèle de monte-escalier le plus approprié. Par exemple : s’il y a deux étages, cela fait plus de travaux.

–         Les options supplémentaires et le prix

Chaque modèle de monte-escalier a un prix minimum auquel peuvent s’ajouter des frais supplémentaires liés à l’installation d’options supplémentaires. Il est donc important de déterminer le degré d’importance de ces options avant de les choisir et de les installer.

–         Les systèmes d’aides par l’État

Selon le pays et la législation en vigueur, certains modèles de monte-escaliers disposent d’un système d’aide subventionné par l’État. Cela permet d’aider les personnes utilisatrices à réduire les dépenses nécessitées par l’installation du monte-escalier. Cette aide peut prendre différentes formes : remboursement d’impôts, cotisation de retraite, d’une réduction de prix par rapport à une loi ou un statut, etc.

Au vu de toutes ces données, il revient de retenir que l’achat d’un monte-escalier est un sujet à prendre au sérieux. D’où l’intérêt de toujours se confier à des professionnels qui sauront vous guider et vous prodiguer les meilleurs conseils qui soient.

Leave A Response »